Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 11 février 2010

Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq


Quatrième de couverture

Voici l'odyssée désenchantée d'un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s'échangent autour des machines à café. L'installation d'un progiciel en province lui permettra d'étendre le champ de ses observations, d'anéantir les dernières illusions d'un collègue - obsédé malchanceux - et d'élaborer une théorie complète du libéralisme, qu'il soit économique ou sexuel.

Avis

On aime ou pas ! On suit cet anti-héros en se reconnaissant de temps en temps dans sa solitude, dans ses questionnements. Informaticien, il relate sa vie de façon fataliste et sans concession ! Ce (petit) roman, ne respire pas la joie de vivre. Rapide et agréable à lire, il laisse à la fin de lecture un sentiment de tristesse et de lassitude. C'est pourquoi je le déconseille aux dépressifs car ce livre n'est pas fait pour améliorer le moral ! Vous êtes prévenu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire