Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 12 février 2010

Un horizon de cendres de Jean-Pierre Andrevon


Quatrième de couverture

Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe. Jusqu'au moment où vous réalisez qu'il est décédé depuis des semaines... Troisième jour : La télé enchaîne les émissions spéciales : partout dans le monde les morts reviennent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants... Cinquième jour : Paralysé de trouille et de dégoût, vous regardez votre femme serrer dans ses bras, au beau milieu de votre salon, une chose qui, un jour, fut sa mère... Huitième jour : Votre femme vous a quitté après que vous avez réduit en cendres l'ignominie qu'elle appelait " maman ". Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant... Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu'une question : mon monde n'est-il pas désormais le leur ?

Avis

Attirée par la couverture quelque peu... effrayante, je n'ai pas été déçue.

Dans ce livre, on assiste jour après jour à la zombification de la planète et à la survie de notre héros. Ce livre pourrait rappeler Je suis une légende, il est un peu dans la même veine. J'ai lu ce roman en 3 jours, happée par l'histoire qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Je dois dire qu'il m'a un peu empêché de dormir certains soirs.

Je le conseille aux amateurs et aux autres aussi car il y a quand même une certaine psychologie derrière tout cela. Ce n'est pas de la violence « bourrin »! Un survival horror très bien mené.

2 commentaires:

  1. Très bon livre, j'ai adoré

    RépondreSupprimer
  2. Alors moi je ne suis pas du tout de votre avis. Mais alors pas du tout! Pour moi ce livre est une série de clichés écrite avec les pieds. J'ai perdu mon temps avec cette lecture et j'y ai même trouvé des propos vraiment limites.
    Ma critique est dans le lien indiqué lors de la rédaction de mon commentaire, si ça vous intéresse, cliqué sur mon pseudo.

    RépondreSupprimer