Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 12 février 2010

La Fin de l'éternité de Isaac Asimov


Quatrième de couverture L'éternité veille sur vous ! L'éternité modifie le passé pour le bien de l'Humanité. Elle élimine les inventions dangereuses, avant même qu'elles n'aient été imaginées, et supprime dans l'œuf les apprentis tyrans. Andrew Harlan est un Éternel, chargé d'empêcher l'invention de la bombe atomique au XXe siècle. Au cours de sa mission, il rencontre la mystérieuse Noÿs Lambent. Cette dernière l'incite à comprendre que l'Éternité, en annihilant tout droit à l'erreur, finira par paralyser l'évolution de l'espèce humaine. Faut-il détruire l'Éternité ? Qui est réellement Noÿs Lambent ? De 1945 au XXIVe siècle, une véritable guerre temporelle éclate, opposant un homme aveuglé par l'amour et une communauté toute-puissante. Avec ce roman, Isaac Asimov s'offre le plus inattendu des préludes au cycle de Fondation. Avis

Andrew Arlan, fait parti de l'éternité, c'est à dire qu'il intervient sur des événements passés pour rendre l'humanité meilleur. Dans ce roman, on assiste à l'évolution d'Andrew sur le bien fondé de ses actions. Est-ce qu'il fait est bien ? Et lorsque que l'amour s'en mêle Andrew va devoir prendre des décisions qui vont changer sa vie mais aussi la face du monde.


Andrew m'a semblé terriblement impersonnel, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire qui est quand même assez compliquée. Entre complot et amour, passé et futur, ce roman est assez fouillis !

A lire pour les fans de Assimov, mais ce n'est pas son meilleur.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire